Bill Blake

Le relevé d'information (vue d'ensemble) est un aspect essentiel de la documentation sur le patrimoine reconnu par l'Assemblée générale de l’ICOMOS à Sophia en 1996 : C’est le relevé d'information qui décrit la configuration physique, l'état et l'utilisation des monuments, des ensembles et des sites, à des points dans le temps et qui est une partie essentielle du

   

processus de conservation.
(ICOMOS est une organisation non-gouvernementale internationale de professionnels, qui oeuvre à la conservation des monuments et des sites historiques dans le monde.)

La photographie aérienne par cerf-volant offre justement des points de vue surprenant et inattendu des bâtiments, monuments et sites.
Bill Blake a crée BBDH (Bill Blake Heritage Documentation) pour répondre aux besoins des archéologues et aux conservateurs de monuments en leur fournissant une documentation originale sur le patrimoine. C’est une démarche très technique et complexe.

Il couvre la zone ou le monument avec un certain nombre de photos qui se chevauchent et il est capable, en utilisant des points de contrôle étudiés, de les orienter en 3D. Bill utilise le nouveau logiciel appelé  called PhoToPlan 3D  développé par kubit pour tracer les données 3D dans l’AutoCAD.

En dehors de l'aspect technique, il génère un processus de recodage avec de belles images, comme celles Bill a prises pour aider à la conservation du Pavillon Archer (à droite).

Bill Blake
   
Le pavillon a été construit entre 1709 et 1711 par Thomas Archer à la demande de Henri de Grey, duc de Kent. Le travail par KAP a été réalisé pour permettre l'inspection du toit qui protège la décoration intérieure comprenant une peinture murale en trompe l'oeil par Louis Hauduroy en 1712.. Un Olympus EP1 KAP a été utilisé pour enregistrer l’état des surfaces cachées du toit. Le site Web de BBDH
 

Jan Westerink

Via Skype, Jan Westerink nous fait partager son projet : la construction d’un cerf-volant triplan identique à celui construit dans les années trente par Valentin Oesterle et sa façon originale de prendre des photos.

Après avoir acheté un appareil photo Voigtländer de 1936, il a cherché à reproduire le même déclenchement pour la prise de vue, avec un système de mèche type amadou qui libère des petits papiers blancs coincés dans une épingle à linge, lors du déclenchement de la photo. Il arrive encore a trouvé du film en noir et blanc.

Il explique : « Après onze mois et malgré un vent très rafaleux au-dessus du massif Zutphen, nous ne voulons plus attendre. Deux personnes allument la

François Périault, président du CVCF
   

mèche et le Triplan décolle. Il part à droite puis à gauche mais tire suffisamment pour soulever l’appareil photo qui est lourd. Je vois de la fumée au niveau de la mèche puis les petits papiers s’envoler. La photo est prise. Mais le triplan plonge vers le sol et se brise. »

Les organisateurs nous ont réservé une surprise. Le triplan est à Dordrecht, en bas, dans la salle.  Tout sur les "first kites"
 

Bernard-Noël Chagny

Bernard-Noël Chagny

Dans un style très différent, Bernard-Noël Chagny nous parle de son travail en archéologie. Présentation bilingue assurée en live par Christian Bécot, avec beaucoup d’humour (car il est difficile de savoir qui parle anglais et qui parle français), pour un travail pourtant très sérieux.

Bernard-Noël fera deux interventions. L’une consacrée au choix de ses cerfs-volants, des Rokkakus (5 m², 3 m², 2 m² et 1 m² selon la force du vent), avec un système de bride élastique, qui lui permet d’utiliser chaque cerf-volant dans une plage de vent plus importante.
L’autre est dédiée à sa méthode de travail, illustrée par de très belles photos aériennes.Un GPS embarqué permet une géo-localisation de la nacelle au moment de la prise de vue. Un certain nombre de données sont


3ème cataracte du Nil au Soudan - 2006- BN Chagny  
   
automatiquement mémorisés pour chaque photo : altitude, cap, force du vent, timing

Puis il reporte toutes ces données dans ses carnets de notes, avec des croquis du site. Un second moniteur vidéo permet à l'archéologue de suivre en temps réel la prise de vue.

Je suis très impressionnée par toute cette rigueur et par la modestie de Bernard-Noël dont une de ses KAP est actuellement au Louvre. Découvrir son site Web

Simon Harbor 

Simon Harbor aborde les problèmes de risques et sécurité liés au KAP.
Il travaille dans une société qui analyse les probabilités, les conséquences et les risques.

Selon Simon, le risque de chutes en 3 catégories:
* Risque pour votre propre équipement KAP
* Risque pour la « propriété » (bâtiments, monuments)
* Et le plus important, risque pour les personnes

A aucun moment, il est juste, équitable, ou justifié pour nous de prendre une décision qui met les autres en danger juste pour que nous puissions prendre une photo.

Simon nous fait une démonstration des plus originales, sur les dommages que peut causer une ligne de cerf-volant bien tendue et qui viendrait blesser quelqu’un.  Juste le frottement de la ligne a réussi à couper ce pauvre saucisson ! (photo au centre)

Bien sûr, nous ne voudrions jamais nuire à nos

     
équipements ou à la propriété d'autrui, mais cela pourrait arriver. Si des dégâts se produisent nous sommes susceptibles de réparer ou de remplacer ce qui a été endommagé. Mais, le risque pour les personnes doit rester une préoccupation absolue.
C’est pourquoi Simon fait du KAP avec un petit delta lorsqu’il y a un grand vent et un delta plus grand pour les vents modérés, avec un système de nacelle très simple et léger, car son plaisir est de voler quand il veut avec ses amis et en toute sécurité. Le site Web de Simon
 

Christian Bécot

Dans le domaine de la simplicité, il y a Christian Bécot. Il a inventé la nacelle " Filalu", simple et légère (25 grs). De plus, elle est auto-rotationelle.

Aujourd’hui, deux types de suspentes sont utilisés: le bras-pendule et la suspension de Picavet.

Chaque aérophotographe a sa préférence. Christian utilise presque toujours un bras-pendule équipé de l'arc stabilisateur et de l'amortisseur de Michaël Haugrund. Il a aussi mis au point une suspension Picavet à 3 points d'ancrage avec un arc stabilisateur.

Christian nous dévoile son nouveau système : un P&P Picavet et Pendule, dont le principe est de dissiper l’énergie.

     
Les brins de la Picavet agissent comme des aéro-freins, l’arc stabilisateur est efficace contre le balancement transversal et la Croix Picavet de James Gentles contre le pivotement : Chaque solution est un compromis. Le site Web de Christian Bécot
 

Peter Bults

Un des organisateurs, Peter Bults, présente les nouveautés de Kapshop : une nouvelle nacelle compacte pilotée par  télécommande au moyen d’un petit boîtier de commande de la taille d’un Iphone. Ce boîtier commande à distance les servos et le déclenchement avec un retour vidéo. Tout l'équipement chez Kapshop

Tony Cunningham

Un système de perche adaptable, avec des photos précises, est commenté par Tony Cunningham. Comme nous allons acheter une canne à pêche pour nous initier à la PAP (Photographie aérienne par perche), j’ai fait des schémas des montages de l’appareil photo sur la perche, soit avec un système en U soit en anneau.

Peter Bults                  

Peter Bults

Linnar Edesi

Linnar, VP-Systems, développe des dispositifs de contrôle portable pour la vidéo et la photographie contrôlées à distance. Il présente le CAMremote, dispositif miniature intégré de télécommande pour appareils photo et caméscopes. Plusieurs appareils photo numériques / caméscopes Canon, Nikon, Ricoh, Pentax, Sony, Panasonic et Olympus ont une fonction de télécommande qui utilise le port USB, un signal infrarouge ou de contrôle à distance. Le CAMremote est un dispositif USB qui peut contrôler les fonctions à distance de la caméra comme l'obturateur, zoom, ouverture / vitesse d'obturation. Son Site

     

Peter van Erkel

Peter van Erkel est un passionné des batteries, circuit, émetteur… enfin, c’est l’impression qu’il m’a laissée. Déjà en 1997, il écrivait un article dans The Aerial Eye sur des systèmes de batteries utilisés pour le KAP et leur possible défaillance. Peter conçoit des circuits légers et faciles à construire pouvant être utilisés pour alimenter le récepteur et les servos.

Ralf Beutnagel

Moins technique, la présentation des cerfs-volants utilisés pour le KAP : Ceux de Ralf Beutnagel Ralf utilisait au début des cerfs-volants cellulaires type Domina Jalabert.

Peter van Erkel
 
Ralf Beutnagel
 

Maintenant il vole avec des cerfs-volants sans armature (dit « sans os » by google) comme les parafoil ou Flowform. Nous aurons une belle démonstration de vol à Kinderdijk : un CV de 8m2, 4 quilles et 6 cellules. En savoir plus sur Ralf.

Théo van Houwelingen

Toujours dans le domaine des cerfs-volants, Théo illustre son équipement cerf-volant et le décollage en solo par un petit film. Merci pour cette approche très ludique et compréhensible par tous. Retrouvez la galerie photo de Théo

  Aldo Hoeben  

Aldo Hoeben est « tombé » dans la photographie panoramique depuis 1996. Au fil des ans, il a déployé différentes technologies et étudié les mérites et les limites de chaque technologie. Il a initié de nouvelles innovations dans le domaine de l'imagerie panoramique. Puis a commencé à développer le moteur du Spi-V, accélération matérielle du panorama, basée sur la technologie Macromedia Shockwave.
Spi-V est l'abréviation de Shockwave Panorama Viewer.
Lors de sa présentation, il nous fait une démo de déclenchement de prise de vue depuis un simple joystick. Simple ? enfin, un joystick made in Aldo ! Il nous montre quelques unes de ses réalisations, des photos panoramiques très surprenantes en 360° et des montages au fish-eye (le site d'Aldo)

Festival de cerfs-volants - Oostende 2008

par Aldo Hoeben

"J’ai essayé de parfaire ma technique de KAP, en allégeant d’environ 300 grammes ma nacelle. Elle utilise maintenant la batterie  de l'appareil pour faire fonctionner le récepteur, le « gentled » et le servo, en plus de l'appareil
lui-même. ."
     

Scott Armitage

Les Systemes Dunehaven sont mis au point par Scott Armitage, spécialiste dans la conception de systèmes embarqués et de produits médicaux. Il a déposé 5 brevets.
Mais ici, Scott intervient sur la stabilité de la nacelle, avec un film, un diaporama et des dessins en 3D. Nous utilisons souvent la ligne du cerf-volant comme ligne de référence pour stabiliser l’appareil photo. Ainsi la stabilité de l’appareil photo dépend de la stabilité de la ligne.
Il existe un stabilisateur de caméra : le Steadicam Merlin, ultra-léger et ultra-compact. Scott s’en est inspiré stabiliser sa nacelle, en reprenant un système de suspension indépendant entre l’appareil photo et la ligne. Il existe aussi la nacelle UFO, avec un seul point d’attache sur la ligne et 3 points d’attache sur la nacelle.


Scott Armitage                     
     
   

Et pour faire plus simple la S4 Rig : nacelle Super Simple Stabilize System, sans électronique. Nous profitons d’une pause pour approcher toutes ces nacelles. Le site Dunehaven de Scott

Sue Storey

 
Sue Storey nous fait participer à un atelier Nœuds. Nous avons tellement participé que nous avons oublié de faire des photos ! Désolés, Sue. Mais cela prouve aussi que ton intervention était très intéressante et que nous avons beaucoup appris.